Catégories
News

Dakar 2022 – étape 3

Al Qaisumah > Al Qaisumah

La modification dans le tracé de l’étape d’aujourd’hui a tronqué la spéciale d’une centaine de kilomètres. Le décor, lui, reste sensiblement le même : 255 km de sable alourdi par l’eau, et des dunes.

Rapidité et efficacité

Forts de leur mésaventure de la veille, les deux Sylvain et Frédéric ont géré leur parcours de main de maître. Les dunes brassées sont bien plus engageantes en plein jour, et les grandes sections rapides qui séparent chaque cordon leur ont permis d’optimiser leur temps. Leur priorité : terminer avant la nuit. Malgré quelques passages complexes, aucune intervention n’a été nécessaire, ni pour les deux CR6, ni pour le Man. Côté navigation, Sylvain L. a pu apprécier des notes plus espacées qu’à l’accoutumée.

Comme sur des roulettes

Bilan : une arrivée à 20 heures au bivouac, où le trio s’est autorisé douche, repas et temps de pause avant de se mettre au lit pour récupérer des quatre heures de sommeil de la nuit précédente.

« On ne peut pas galérer tous les jours ! » ironise Sylvain B., ragaillardi par cette journée positive. Et il n’est sans doute pas le seul, l’allègement de la partie la plus technique du parcours a été un bon coup de pouce pour les concurrents les plus en difficulté. Espérons que la chance leur sourie encore demain.

Catégories
News

Dakar 2022 – étape 2

Ha’il > Al Qaisumah

L’organisation s’est pliée aux caprices de la météo : il n’y aura eu ni étape marathon, ni bivouac à Al Artawiyah. Les concurrents ont été déroutés vers le bivouac d’Al Qaisumah pour deux nuits. Le tracé initial a néanmoins été maintenu pour une spéciale de 338 km, suivie d’une liaison de 270 km. 

Que de sable…

La spéciale avait pourtant bien commencé, un cordon de dunes interminable mais un sable porteur, de nombreuses traces qui ont facilité la navigation… Jusqu’à l’intervention mécanique sur l’un des deux CR6 en difficulté au kilomètre 74. Pendant plus d’une heure, les deux Sylvain et Frédéric ont opéré afin de permettre au buggy de reprendre sa course.

Les dunes et l’obscurité

Ils ont pu repartir sans encombre jusqu’à la « neutral », point de repos et de ravitaillement qui impose un temps d’arrêt de vingt minutes. Mais dès la tombée du jour, « une autre aventure commence » pour l’équipage, comme le raconte Sylvain B. À trois reprises, le Man s’est posé sur le ventre au sommet des dunes invisibles. Pour l’en sortir, les pelles et plaques ont éprouvé physiquement le trio, déjà sur les nerfs en raison des conditions de pilotage. À la fin de la spéciale, une longue liaison nocturne attendait, usant leurs dernières ressources.

Une nuit bien trop courte leur a permis de reprendre quelques forces. Ce matin, le départ pour l’étape du jour, établi en fonction du classement de la veille, se fera en fin de peloton.

Catégories
News

Dakar 2022 – étape 1B

Ha’il > Ha’il

Les concurrents avaient été prévenus qu’ils entreraient très rapidement « dans le vif du sujet », et la spéciale de 330 kilomètres a tenu ses promesses ! Du roulant, du cassant, du mou, de la navigation… lors de cette étape 1B rien ne leur aura été épargné.

Une journée éreintante

Les pluies auraient pu contribuer à rendre le sable porteur, mais dès les premiers passages de véhicules, c’est un terrain extrêmement mou qu’il a fallu affronter. Bilan : une consommation anormalement élevée. Nombreux sont ceux qui se sont fait surprendre et se sont retrouvés à court de carburant.

Pas de casse pour les deux CR6

Du côté des deux CR6 assistés, aucune intervention n’a été nécessaire, ce qui a permis l’équipe du Man de rester concentrée sur le parcours. Sylvain B. note qu’une première spéciale est rarement si technique : « c’était du lourd ! ». Grâce à Sylvain L., les pièges rencontrés lors de la navigation ont été évités. Frédéric, pour la première fois en camion d’assistance, a été surpris des capacités de franchissement du Man : « il passe partout ! ».

Le bivouac se remplit au compte-gouttes

Malgré une arrivée plutôt tardive de l’équipe Ric Rallye, pas mal de participants manquaient encore à l’appel au bivouac. Après les quelques contrôles de routine sur le camion et un bon plein de gasoil, le trio peut se coucher serein…

L’étape marathon prévue demain et mardi est annulée : les fortes précipitations ont eu raison du site du bivouac d’Al-Artawiyah, trop inondé pour être utilisable.

Dakar 2022 #540 Leg 1B
Catégories
News

Dakar 2022 – étape 1A

Jeddah > Ha’il

Pour les deux Sylvain et Frédéric, le sprint d’une vingtaine de kilomètres de cette première étape a été vécu comme une « mise en jambes ». Un passage nécessaire pour retrouver les bons réflexes, autant pour le pilote que pour le copilote.

Du concentré de dunes

Cette première spéciale était « petite mais costaud » selon Sylvain B. En seulement 20 kilomètres, elle aura donné du fil à retordre à quelques équipages : des passages de dunes techniques, combinés à un terrain mou brassé par des concurrents particulièrement nombreux cette année, en ont piégé plus d’un.

Un beau classement à l’arrivée

Une première épreuve qui s’est déroulée « finger in the nose », comme aime à le dire le pilote du Man. Et ce sont finalement les 600 kilomètres de liaison qui auront été les plus éprouvants. Orage et chute brutale des températures les ont accompagnés jusqu’au bivouac.

Pour ce soir, pas de casse, pas de mécanique. Le trio peut vite se mettre au lit pour une provision de sommeil avant l’étape en boucle qui les attend demain…

Catégories
News

Dakar 2022 : attention au départ

Nous y sommes : pour ce cru 2022 le T5.3 de Ric Rallye porte le numéro 540, et il est paré à s’élancer sur les pistes saoudiennes.

À son bord, Sylvain Besnard, pilote, avec 17 Dakar à son actif, Sylvain Laliche, copilote, et Frédéric Cappucio, mécanicien.

Décollage imminent pour l’équipage du Man #540

Les trois compères ont quitté le sol français lundi dernier afin de récupérer le Man au port, puis l’ont bichonné pour lui permettre de passer sans encombre l’épreuve des vérifs, malgré de nombreuses mises aux normes techniques demandées cette année par la FIA, (qui crée cette année un championnat du Monde de Rallye-Raid qui débute avec le Dakar 2022).

Des préparatifs minutieux

En cette dernière journée de l’année, le trio soigne les derniers détails techniques. Optimiser la cabine et les espaces de rangement leur permettra d’être encore plus efficaces dans leur mission d’assistance rapide. Cette année, toute l’attention de l’équipe de Ric Rallye sera exclusivement portée sur deux buggy CR6, ce qui par rapport à l’année dernière leur facilitera la tâche techniquement et logistiquement.

La formalité des « vérifs » passée avec succès

Étape 1A : une spéciale de 20km déterminante

L’étape 1A de ce samedi 1er janvier, reliant Jeddah à Ha’il comporte d’abord un transfert de 225 kilomètres. Puis une spéciale de qualification longue de seulement 20 kilomètres déterminera l’ordre de passage du lendemain.

Enfin, après 600 kilomètres supplémentaires de liaison, les conccurrents se rendront au podium de départ qui clôturera cette première journée, à l’entrée de la ville de Ha’il.

Bonne chance à tous !

Catégories
News

DAKAR 2021 – Etape 12

Yanbu > Jeddah

Dernière étape, dernières difficultés : pour regagner Jeddah, les concurrents ont eu droit à une dernière vraie épreuve technique et complexe, histoire de ne pas crier victoire trop vite…

Bravo

L’équipe de Ric Rallye a passé la ligne d’arrivée avec une grande fierté et un énorme soulagement. Le trio n’a pas volé sa médaille de finisher, et termine 2e de sa catégorie (sur 11 véhicules engagés). Après le podium, ils retrouveront le confort d’une chambre d’hôtel, une salle de bains et un vrai lit pour la nuit la plus réparatrice qu’ils aient connue depuis longtemps. Fêter cette belle arrivée, ils y penseront plus tard quand les forces seront revenues !

Alors, heureux ?

Sylvain B.  

Pour lui, le maître-mot de cette édition sera intensité. Des interventions tous les jours et des arrivées souvent très tardives n’ont laissé aucun répit au MAN. La plus belle récompense pour lui, ce sont les félicitations chaleureuses qu’ils ont reçues pour leur professionnalisme.

Tom

Pour un premier rallye, le rookie a vécu une immersion dans le grand bain sans préambule !

C’est une expérience qu’il n’oubliera jamais. De sa découverte du milieu du rallye et de la « tribu » du Dakar, il gardera en tête mille images. Et une réelle motivation pour tout apprendre de la navigation et du rôle de copilote.

Sylvain L.

Son efficacité n’aura eu d’égale que sa discrétion. « Magic » Sylvain, a été plus que sollicité au fil de ces 12 étapes et a montré qu’il était l’homme de la situation en toutes circonstances. 

Message personnel 😉

Merci à tous les trois : je me suis surprise à attendre avec impatience votre petit point quotidien, toujours délivré dans la bonne humeur malgré les conditions. J’ai un peu vécu cette aventure avec vous (avec plus de confort, certes !) et j’espère que les lecteurs ont suivi ce rendez-vous de chaque jour avec autant de plaisir que j’en ai eu à en rédiger le résumé…

Vivement l’année prochaine !

Jennifer L.

  • DAKAR 2021 Leg 12 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 11 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 11 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 10 Assistance Y. Saidan - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 10 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 10 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 10 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 09 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 09 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 09 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 09 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 10 Assistance Y. Saidan - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 10 - Sylvain Besnard #549
  • Neom DAKAR 2021 Leg 09 - Sylvain Besnard #549
  • Neom DAKAR 2021 Leg 09 - Sylvain Besnard #549
  • Tom Besnard DAKAR 2021 Leg 09 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 08 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 08 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Ric Rallye - Journée de repos
  • DAKAR 2021 Ric Rallye - Journée de repos
  • Intervations RicRallye - Dakar 2021
  • Intervations RicRallye - Dakar 2021
  • Intervations RicRallye - Dakar 2021
  • DAKAR 2021 Leg 06 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 06 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 07 - Sylvain Besnard #549
  • Ric Rallye - Journée de repos
  • Intervations RicRallye - Dakar 2021
  • DAKAR 2021 Leg 05 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 05 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 04 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 04 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 03 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 03 - Sylvain Besnard #549
  • MAN Ric Rallye
  • DAKAR 2021 Prolog - Sylvain Besnard #549
  • Dakar 2021 Prolog - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 01 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 01 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 02 - Sylvain Besnard #549
  • DAKAR 2021 Leg 02 - Sylvain Besnard #549
Catégories
News

DAKAR 2021 – Etape 11

Al Ula – Yanbu

Cette avant-dernière étape, pourtant raccourcie d’une cinquantaine de kilomètres rendus impraticables par les précipitations, a mis les concurrents au supplice, c’est le moins que l’on puisse dire. La plus longue spéciale, avec ses 464 kilomètres, a cumulé à elle seule le pire de toutes les étapes précédentes : difficultés de navigation, roches, dunes…

Nuit blanche

Pour l’équipe de Ric Rallye et le duo franco-belge A. Leroy/N. Delangue, cette journée fut la plus cauchemardesque d’entre toutes. Le CR6 #348 a cumulé les casses et les problèmes techniques. Un véritable parcours du combattant, ponctué de chantiers de réparation interminables et de remplacements de pièces. Au petit matin, le magicien de la mécanique Sylvain L. étant à cours de solution, le véhicule a été sanglé puis tracté jusqu’à Yanbu.

On enchaîne !

Arrivé au bivouac à 8h du matin, notre trio n’a pas eu le temps de souffler avant de remonter dans le MAN, enchaînant la dernière étape sans transition après une nuit blanche éreintante. Les 200 ultimes kilomètres avant le podium d’arrivée auront comme un parfum de libération…

Catégories
News

DAKAR 2021 – Etape 10

Neom > Al Ula

Encore un décor époustouflant aujourd’hui, même si les équipages peuvent à peine en profiter…  C’est bien dommage, car les passionnés de géologie auraient été comblés. Les pistes serpentaient entre d’étonnantes montagnes aux formes improbables. Un véritable musée de sculptures naturelles à ciel ouvert ! Ce fut une étape sympathique et variée comme les aiment Sylvain B. et ses acolytes.

Une intervention seulement

Pour les « men in MAN », seule la navigation a posé problème aujourd’hui, la fatigue aidant. L’unique incident de la journée, survenu 130 kilomètres avant l’arrivée, les a retenus une bonne heure. La moitié du train avant du CR6 #316 de Y. Saidan et A. Kuzmich a été arrachée lors d’une sortie de piste. Les dégâts importants ont donné du fil à retordre à notre équipe d’assistance, mais ils sont finalement parvenus à remettre le véhicule sur ses roues à la tombée de la nuit. La pénombre n’a pas facilité les derniers kilomètres à travers les dunes…

Retour dans le classement

Arrivé au bivouac, Sylvain B., inquiet de ne plus voir apparaître son camion dans le classement, s’est enquis d’une explication auprès des officiels. Le MAN #549 aurait-il tout simplement été « oublié » ? Après quelques échanges, une bonne nouvelle : dès demain il sera réintégré et, en conséquence, pourra partir plus tôt, ce qu’appréciera le trio qui commençait à se lasser des départs dans les dernières places.

Catégories
News

DAKAR 2021 – Etape 09

Neom > Neom

De superbes paysages se sont succédés sur les 465 kilomètres de la boucle du jour autour de Neom. Pourtant, malgré un départ en bord de mer, rien à voir avec une promenade de plaisance ! Pour les concurrents, impossible de profiter du somptueux décor tant le terrain demandait technique et attention. Sur la majeure partie du parcours, les roches tranchantes rendaient les pistes difficilement praticables. Les crevaisons se sont à nouveau enchaînées pour toutes les catégories de véhicules, entraînant de nombreux abandons à l’issue de cette 9e étape.

Une assistance très sollicitée

« Epuisés », c’est le terme qui vient en premier à Sylvain B. en conclusion de cette journée. Même si le camion a connu « seulement » une crevaison, le trio de Ric Rallye a été bien sollicité par des équipes en détresse. L’intervention la plus marquante du jour : le SSV #440 de P. et R. Becquart s’est retrouvé… sans volant. Heureusement, l’aventure n’a pas fait de blessés. Sylvain L. a su déployer ses talents de mécano : jouant les Mc Gyver, il est parvenu à ressouder le moyeu qui s’était cassé sous les chocs répétés. Après avoir craint que l’aventure ne s’arrête là pour eux, père et fils Becquart ont finalement pu reprendre la route avec leur SSV.

Journée éprouvante

Un bilan un peu morose pour Sylvain B., Sylvain L. et Tom : navigation compliquée, secousses sans répit dans la cabine, ils se sont même égarés à un moment et sont allés au bout de leurs forces. Seule consolation : la perspective de ne pas se coucher trop tard, le camion n’ayant pas trop souffert au cours de l’étape.

Clin d’oeil : l’émission de France 4 de ce mardi 12.01 mentionne le MAN #549 dans son tour d’horizon des camions (à partir de 00:35:00)

Catégories
News

DAKAR 2021 – Etape 08

Sakaka > Neom

L’orage et la pluie qui ont accompagné hier matin le départ de l’étape marathon ont aujourd’hui laissé place au soleil et à des températures plus clémentes. Sur le parcours du jour, les concurrents sont passés des pistes de sable et de roches à un paysage impressionnant de falaises ocres et brunes.

Beaucoup de crevaisons, un peu de casse…

L’équipe de Ric Rallye n’a pas relâché sa vigilance aujourd’hui : le poids du MAN, chargé à fond, corse les difficultés du terrain, qui s’est transformé au fil des kilomètres en véritable jeu de piste avec des points GPS parfois très bien cachés ! 

La première intervention du jour s’est faite auprès du Saoudien Y. Saidan #316 qui n’avait plus de roue de secours, une déconvenue devenue la principale thématique de cette épreuve avec des pistes propices aux crevaisons multiples, qui ont entraîné une véritable pénurie de roues… Mais c’est la CR6 # 358 des Brésiliens M.T. Gastaldi et L. Roldan qui a donné du fil à retordre à notre trio d’assistance, appelé pour un spectaculaire tonneau par l’avant. Après le remplacement du radiateur d’eau, notamment, le véhicule est finalement parvenu à reprendre sa route allégé de ses portières, capot et pare-brise !

DAKAR 2021 Leg 08 - Sylvain Besnard #549

Une arrivée au bivouac en fin de cortège

Mission accomplie pour les deux journées marathon. Sylvain B., soulagé, n’a ce soir qu’un regret : que leur arrivée tardive ne lui ait pas permis d’admirer l’étrange paysage de canyons en plein jour. 

Mais pour l’heure il est temps de décharger le MAN et de lui prodiguer sa révision quotidienne avant quelques heures de repos bien méritées.