Catégories
News

DAKAR 2020 / étape 1

 « CE FUT LONG ! »

Avec Sylvain Besnard #547 

« Une première étape qui s’est remarquablement bien déroulée » lâche Sylvain à l’arrivée de l’étape 1 du Dakar qui évolue en Arabie Saoudite. Après avoir roulé durant 752 km entre Jeddah et Al Wajh, la spéciale longue de 319 km fut une simple formalité selon le pilote qui a pris son pied malgré la caillasse et dans le sineux. 

« Elle était longue » poursuit Sylvain, « avec toute sorte de terrains différents, dunes, rapide, cassant… Vraiment une belle spéciale pour l’équipage que nous formons. Une petite mise en jambes, une familiarisation aussi avec le navigateur et le mécanicien. » 

Une fois parvenue au bivouac, la triplette entamait l’entretien du MAN qui avait peu souffert malgré la brutalité des pistes ! 

Sylvain Besnard pilote un MAN (#547), il est assisté dans l’habitacle par Antoine Vitse (navigateur) et Sylvain Laliche (mécanicien). 

Etape 2 : Al Wajh – Neom soit 401 km don’t 367 km en secteur sélectif 

La 2ème étape poursuit sa montée vers le Nord de l’Arabie Saoudite. Elle est sensiblement similaire, en matière de distance, à la première (367 km contre 319 km). Si elle longe également les rives de la mer rouge vers le nord, cette spéciale devrait être davantage roulante. Peu de difficultés au programme mais des pistes très rapides. Il conviendra de conserver les bons caps et ne pas se perdre avec la multitude de traces sur la piste afin de rejoindre sans encombre le bivouac de la 2ème étape à Neom. Si l’endroit a un nom, il s’agit surtout d’une cité future, un projet pharaonique voulue par le Prince de 26 000 m2 dont une partie des travaux devraient s’achever en 2025. Les pilotes, eux, n’y verront – pour l’instant – que du sable. 

Marie-France Estenave

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.