DAKAR 2020 / ÉTAPE 6

À l’heure de la mi-temps

Avec Sylvain Besnard #547

Du sable, beaucoup de sable dans l’étape 5 entre Ha’il et Riyadh, terme de cette première semaine de course du Dakar. Un secteur copieux long de 478 km mais qui portait vers la journée de repos. Elle se veut réparatrice pour tous car, corsées furent les 6 spéciales disputées. 

« Nous rentrons tard et un peu fatigués après cette journée ! » relate Sylvain. « C’était sympa comme secteur dans le sable, avec des pistes roulantes et sablonneuses. Les dunes, nous les avons faites de nuit, elles se sont passées sans difficulté et leur brassage par les centaines de passages ne nous a pas gênés ! » 

La mission de la triplette : rester au contact de leurs clients au cas où… « Ils sont tous rentrés ! » se réjouit Sylvain. 

Aujourd’hui samedi, Journée de repos : « Nous allons l’occuper ! Entretien du camion, révision incontournable, et puis, ayant été pas mal secoués durant la semaine, nous allons souffler et recharger les accus pour mieux rebondir durant la seconde… » 

Une journée qui va passer vite, trop vite… ce fut le cas au cours des six premières étapes de ce Dakar déroulées à la vitesse du son, et il en reste autant à disputer. 

A l’heure de cette coupure les Sylvain et Antoine occupent la 23ème place du général. Rappelons qu’ils ne sont pas obnubilés par le classement mais par la mission attendue de leurs clients. 

Sylvain Besnard pilote un MAN (#547). Il est assisté dans l’habitacle par Antoine Vitse (navigateur) et Sylvain Laliche (mécanicien). 

Marie-France Estenave

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *