Catégories
News

Dakar 2022 – étape 1A

Jeddah > Ha’il

Pour les deux Sylvain et Frédéric, le sprint d’une vingtaine de kilomètres de cette première étape a été vécu comme une « mise en jambes ». Un passage nécessaire pour retrouver les bons réflexes, autant pour le pilote que pour le copilote.

Du concentré de dunes

Cette première spéciale était « petite mais costaud » selon Sylvain B. En seulement 20 kilomètres, elle aura donné du fil à retordre à quelques équipages : des passages de dunes techniques, combinés à un terrain mou brassé par des concurrents particulièrement nombreux cette année, en ont piégé plus d’un.

Un beau classement à l’arrivée

Une première épreuve qui s’est déroulée « finger in the nose », comme aime à le dire le pilote du Man. Et ce sont finalement les 600 kilomètres de liaison qui auront été les plus éprouvants. Orage et chute brutale des températures les ont accompagnés jusqu’au bivouac.

Pour ce soir, pas de casse, pas de mécanique. Le trio peut vite se mettre au lit pour une provision de sommeil avant l’étape en boucle qui les attend demain…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.