Catégories
News

Dakar 2022 – étape 2

Ha’il > Al Qaisumah

L’organisation s’est pliée aux caprices de la météo : il n’y aura eu ni étape marathon, ni bivouac à Al Artawiyah. Les concurrents ont été déroutés vers le bivouac d’Al Qaisumah pour deux nuits. Le tracé initial a néanmoins été maintenu pour une spéciale de 338 km, suivie d’une liaison de 270 km. 

Que de sable…

La spéciale avait pourtant bien commencé, un cordon de dunes interminable mais un sable porteur, de nombreuses traces qui ont facilité la navigation… Jusqu’à l’intervention mécanique sur l’un des deux CR6 en difficulté au kilomètre 74. Pendant plus d’une heure, les deux Sylvain et Frédéric ont opéré afin de permettre au buggy de reprendre sa course.

Les dunes et l’obscurité

Ils ont pu repartir sans encombre jusqu’à la « neutral », point de repos et de ravitaillement qui impose un temps d’arrêt de vingt minutes. Mais dès la tombée du jour, « une autre aventure commence » pour l’équipage, comme le raconte Sylvain B. À trois reprises, le Man s’est posé sur le ventre au sommet des dunes invisibles. Pour l’en sortir, les pelles et plaques ont éprouvé physiquement le trio, déjà sur les nerfs en raison des conditions de pilotage. À la fin de la spéciale, une longue liaison nocturne attendait, usant leurs dernières ressources.

Une nuit bien trop courte leur a permis de reprendre quelques forces. Ce matin, le départ pour l’étape du jour, établi en fonction du classement de la veille, se fera en fin de peloton.

Une réponse sur « Dakar 2022 – étape 2 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.