Catégories
News

Dakar 2022 – étape 8

Al Dawadimi > Wadi Ad Dawasir

La spéciale du jour longue de 400km, jalonnée de dunes techniques dans sa première partie et plus roulante sur la fin, symbolise parfaitement l’esprit Dakar. Une mise à l’épreuve stimulante à l’équilibre entre franchissement, distance et navigation.

« On s’est régalé »

Le trio l’atteste : c’était une belle étape malgré les nombreux kilomètres et les sections ardues, au milieu de décors extraordinaires de roches et de sable. Les difficultés rencontrées ont demandé de la dextérité, de la réactivité et un soupçon d’improvisation. Rechercher les meilleures voies pour le Man a parfois nécessité de sortir des traces et de prendre quelques risques en tâtonnant. Et les paris du pilote Sylvain B. se sont avérés gagnants aujourd’hui.

Excès de courtoisie…

L’équipe a pourtant rencontré quelques galères. Ces Saint-Bernard du désert ont cédé le passage une fois de trop à un autre camion, et se sont retrouvés plantés dans le sable, contraints de sortir pelles et plaques pour se tirer de ce mauvais pas. Puis c’est un déjantage dans les dunes qui les a occupés trois quarts d’heures. Heureusement, ils n’ont pas eu à intervenir sur les CR6.

À la sortie de la spéciale, il restait encore 270km de liaison à parcourir dont 60km de pistes. Arrivés de nuit au bivouac de Wadi Ad Dawasir, les deux Sylvain et Frédéric ont terminé cette journée par un peu de mécanique avant de pouvoir se reposer. Demain, ils reprendront le départ en milieu de matinée.

DAKAR 2022 Leg 8 - Sylvain Besnard #540

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.